Jacques Gariépy, secrétaire

Jacques Gariépy

Photo: Daniel Moisan

Je suis né à Amos, en Abitibi le 5 juillet 1933. Je suis l’aîné d’une famille de 9 enfants qui ont tous réussi des études supérieures, encouragés et soutenus financièrement par nos parents. J’ai terminé la scolarité de maîtrise en lettres et obtenu, â l’université de Montréal une Licence ès lettres, et une Licence en pédagogie, en 1964.

J’ai appartenu à la communauté des Frères du Sacré-Cœur de 1948 à 1968 pour laquelle j’ai enseigné dans la ville et la région de Québec. Marié à Thérèse Michel depuis 1971, je suis fier de mes quatre filles et de mes trois petits enfants. En juin 1988, je prenais, après 36 ans de service, ma retraite.

Une retraite active. Au programme : La restauration de la Maison d’école du rang Cinq-Chicots pendant près de 9 ans. À compter de 1988, je serai l’administrateur pour la location de la Salle Mgr-Parenteau, au sous-sol. Puis ce sera l’organisation de l’animation avec d’antiques maîtresses d’école auprès d’élèves du primaire, et cela, depuis 1988. Implication comme secrétaire auprès de l’AREQ (Association des retraités de l’enseignement Québec) Bois-Francs pendant une douzaine d’années. Comme secrétaire encore actif de la Société St-Jean-Baptiste depuis 1992, section N-D.-de-l’Assomption, Victoriaville. Comme secrétaire sur le Conseil d’administration de la Société du Musée Laurier pendant 5 ans et président depuis 1 an. Toujours comme secrétaire du Chœur du Vieux Chalet. À cela s’ajoute des épisodes de bénévolat pour la Croix-Rouge, la Société canadienne du Cancer, j’en oublie sans doute et tout récemment mon implication totale et sans limites pour la nouvelle Fondation de l’hypertension artérielle pulmonaire (HTAPQ). Et ma fonction? Secrétaire, voyons!