L’htap peut avoir différentes origines et différentes conséquences d’une personne à l’autre. Les causes de l’htap sont nombreuses : il peut s’agir d’une prédisposition génétique ou des conséquences de certaines maladies auto-immunes, de certaines infections virales (comme l’infection par le VIH), ou la prise de médicaments coupe-faim.

Mais on distingue 2 grandes sous-catégories d’htap :

HTAP idiopathique :

C’est-à-dire sans causes connues. Le diagnostic de cette forme est posé lorsque tous les facteurs associés ont été éliminés.

HTAP associée :

Plus fréquente que la forme idiopathique, elle est dite associée lorsqu’un facteur peut être identifié: infection par VIH, cardiopathies congénitales, sclérodermie, maladie de Raynaud, maladies hépatiques, etc.