L’htap est une maladie assez contraignante. Il est particulièrement important d’adopter des habitudes de vie qui mettront toutes les chances de votre côté afin d’avoir une vie presque normale.

Il est important d’éviter tout effort physique intense. En effet, en cas d’effort important, le cœur se met à battre plus vite pour envoyer plus de sang aux poumons car le corps a besoin d’une quantité plus importante d’oxygène pour fonctionner. Le cœur droit peut alors « flancher » et il y a risque d’arrêt cardiaque.

Cependant, vous pouvez être autorisé à faire quelques activités physiques modérées. Il est alors important d’en discuter avec votre spécialiste. Il vaut mieux bouger modérément afin d’éviter d’ankyloser !

Une diète sans sel est recommandée afin d’éviter l’œdème (enflure) et une surveillance de la quantité de liquide à prendre par jour est également importante à suivre. Habituellement les gens atteints d’htap doivent boire un maximum de 1 litre et demi de liquide par jour. Cela peut varier cependant selon les spécialistes et votre condition. Il est important de noter qu’on inclut dans les liquides, les soupes, les sauces, desserts de gélatine (genre jell-o®), la crème glacée, les sucettes glacées.